• Le destin des enfants d'immigrés. Un désenchaînement des générations", de Claudine Attias-Donfut et François-Charles Wolff

    L'ouvrage de Claudine Attias-Donfut et François-Charles Wolff vient opportunément nuancer une vision trop souvent négative de l'immigration en France. Fondé sur une enquête rigoureuse lancée à l'initiative de la CNAV, réalisée auprès d'environ 6000 personnes, il permet d'établir que la plupart des "enfants d'immigrés" se trouvent, grâce à leurs familles et/ou à leurs parcours scolaires dans une trajectoire ascendante : 2/3 estiment ainsi avoir mieux réussi que leurs parents. Si certains faits déjà connus, par exemple que les filles réussissent en général mieux que les garçons au sein d'une même fratrie ou, il analyse de façon précise le rôle complexe joué par la structure familiale et insiste sur l'importance du temps long pour mesurer la réussite et, partant, l' "intégration", sans omettre de souligner les nombreux obstacles (ghettoïsation, discriminations...) qui freinent l'ascension sociale.

    En parlant d'obstacles, le rapport 2009 de l'ONZUS (Observatoire national des zones urbaines sensibles) est à lire absolument, même s'il faut rappeler, à l'instar de Claudine Attias-Donfut et François-Charles Wolff, que 20% seulement des personnes issues de l'immigration vivent dans des "quartiers sensibles".

    Selon l'ONZUS, la situation sociale dans les 751 "zones urbaines sensibles" (4,5 millions d'habitants environ) s'est dégradée, notamment en matière de santé (moindre accès aux soins, raréfaction de l'offre de soins), de chômage (17%), de réussite scolaire (taux de redoublement et d'échec scolaire significativement plus élevé que la moyenne). Un tiers des habitants des ZUS vivent sous le seuil de pauvreté (moins de 908 euros par mois), contre 12% pour le reste de la population française.

    KA


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :