• Le Parisien : les entreprises recrutent dans les quartiers

     Les employeurs recrutent dans les quartiers

    Le Parisien, 20/10/2008 

     

    Article encourageant du Parisien sur un exemple d'opération de recrutement de jeunes "issus de la diversité" (quelle terrible formulation...) dans les "quartiers" (autre infâme formulation, mais il faut bien nommer, non ?). Doit-on se féliciter de ce qu'un événement aussi normal fasse l'objet d'un article dans l'un des journaux les plus lus de France ? Doit-on penser que c'est là la moindre des choses et que le vrai problème reste entier : le plafond de verre, soit le recrutement et la PROMOTION de Français d'origine étrangère à des niveaux hiérarchiques supérieurs (cadres, cadres supérieurs) dans les grandes entreprises françaises et, bien sûr, car c'est encore pire dans ce secteur, dans les fonction publique ?

    Cela pose deux questions : 1) quel traitement médiatique adéquat face à la "gestion de la diversité" (faut-il en parler au risque de crisper ceux qui n'en profitent pas ? Faut-il ne pas grossir le trait, au rsique d'occulter le problème des discriminations et de banaliser les solutions ?) ; 2) quelle solution préconiser : le recrutement massif "en bas de l'échelle" en priant pour que les ascenseurs sociaux fonctionnent dans les entreprises ? Ou bien le recrutement ciblé à des postes à responsabilités, en privilégiant la dimension symbolique, donc l'appel d'air ?

    Le salon Emploi & Divers'Cités se tient aujourd'hui dans le quartier d'affaires. But du rendez-vous : recruter des jeunes issus de la diversité.


    Florence Hubin | 20.10.2008, 07h00
     

    «IL Y A aujourd'hui une pénurie dans les profils de commerciaux : malgré la période difficile, nous avons un client qui recherche rapidement cinq ou six commerciaux », explique Boujema Hadri, du cabinet de recrutement RHDI (les Ressources humaines diversifiées). Créé en 2005, le cabinet RHDI est justement spécialisé dans le recrutement des commerciaux « issus de la diversité » : la minorité visible, les handicapés, les seniors... « La fonction commerciale est celle où la diversité est la plus atténuée alors que les préjugés sont encore très forts sur les fonctions de gestion ou les postes de top managers », constate-t-il.

    « On s'attache uniquement aux compétences »

    Pour trouver les bons profils, c'est simple : « On s'attache uniquement aux compétences des candidats, on saute la partie du CV concernant l'état civil. En passant des annonces dans les journaux locaux, comme dans les pages départementales du Parisien, ou en recrutant directement auprès des missions locales de Seine-Saint-Denis par exemple, on est sûr de trouver des candidats issus de la diversité. »

    « On se définit comme un employeur engagé : dans notre société, il y a des diplômés et des non-diplômés, et une diversité culturelle », assure Marie-Anne Sirot, responsable recrutement et carrière chez Paritel Télécom, une société de Courbevoie qui propose aux petites entreprises des services de télécommunication. « Nous n'avions jamais participé à ce type de forum auparavant. Nous allons rencontrer des candidats car nous avons quatre offres de recrutement en cours. »

    Chez Norisko (société d'assistance et de contrôle technique des constructions et des équipements), la diversité dans le recrutement est également appliquée depuis longtemps, tout simplement en raison du type de formation recherché.

    Les BTS et DUT recherchés

    « Il y a parmi nos 3 500 collaborateurs une très forte proportion d'enfants nés en France de parents ou grands-parents immigrés », constate Christophe Chenevat, DRH Ile-de-France de Norisko. « Parmi lesquels des jeunes diplômés issus de formations courtes et techniques (BTS ou DUT) qui ont connu une forte promotion ces dernières années. »

    Si l'entreprise participe à tous les salons de l'emploi, c'est parce qu'elle recrute beaucoup avec 800 embauches depuis janvier. Norisko tiendra un stand ce lundi en vue de préparer ses embauches 2009.


  • Commentaires

    1
    Elise Geffrelet
    Jeudi 23 Octobre 2008 à 22:17
    invitation
    Bonjour, je participe à une association qui organise sur grenoble des événements culturels pour des jeunes en difficultés. Nous voulons vous inviter pour une conférence et un débat. A quelnuméro pourrais-je vous appeler? Merci. Elise G. (je vous envoie aussi un mail sur votre adresse pour vous donner mes coordonnées) merci
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :