• Petit coup de pub !

    Je le fais assez peu souvent, alors permettez-moi de faire un petit coup de pub à Mohamed RAZANE, pour son excellent roman Dit violent, paru chez Gallimard il y a quelques mois.



    Il y a quelques semaines, j'évoquais une "nouvelle vague" littéraire en vous parlant de quelques auteurs, jeunes et "réalistes" (selon la formule de Jean-Eric Boulin). Les médias en parlent comme d'une "littérature de banlieue"... Mouais, bof ! Ce qu'il y a en revanche, c'est que nous nous exprimons sur des thèmes et dans un langage qui ne sont pas conventionnels, que nous donnons la paroles aux "invisibles", que nous leur cédons, pour une fois, la place qui leur revient de droit. Ce n'est pas une littérature de banlieue, c'est de la littérature tout court, qui préfère parler de la vie des gens de l'ombre plutôt que des bourgeois qui peuplent Saint-Germain-des-Près.



    Ce qui est certain, c'est qu'un mouvement est en marche, avec Mohamed Razane, Houda Rouane, Mabrouk Rachedi, Rachid Djaïdani, Jean-Eric Boulin, Faïza Guène, Dembo Goumane et quelques autres.



    Voici leurs livres, que je vous recommande :



    - Houda Rouane, Pieds-blancs, chez Philippe Rey



    - Jean-Eric Boulin, Supplément au roman national, chez Stock



    - Mabrouk Rachedi, Le poids d'une âme, chez Lattès



    - Rachid Djaïdani, Mon nerf, au Seuil



    - Faïza Guène, Du rêve pour les oufs, chez Hachette



    - Dembo Goumane, Dembo story, chez Hachette également.


    Je vous invite aussi à lire le livre de Corinne SOLLIEC, toujours chez Galliamard, superbement écrit : Le petit corps


    Et puis, tant que j'y suis, n'oubliez pas les miens ! Discriminez-moi ! Enquête sur nos inégalités, chez Flammarion, et Cités à comparaître, chez Stock.



    A bientôt,

    Karim Amellal


  • Commentaires

    1
    Dimanche 26 Novembre 2006 à 14:53
    Bessehtek :)
    ça y est, tu n'es plus obligé de mettre toute les adresses complètes :) Merci beaucoup pour le lien sur mon livre. Et je suis entièrement d'accord avec tes propos au sujet des Invisibles. A très bientôt Mohamed RAZANE
    2
    amina67
    Lundi 27 Novembre 2006 à 23:28
    merci
    merci cher karim amellal pour tous ses conseils de lecture. je vais me procurer tous ces ouvrages et les lire attentivement. javais deja entendu parler du livre de mohamed razane et comme vous le conseillez je vais me precipiter pour le lire. Au fait, continuez votre blog, il est de mieux en mieux, il s'enrichit et c'est très bein. Bon courage dans tous vos travaux et à bientot. Amina.
    3
    Nicolas
    Vendredi 1er Décembre 2006 à 19:56
    Le "Néoréalisme"
    Oui, une sorte de nouveau courant littéraire comme un "néoréalisme" à la française, dans la lignée du néoréalisme italien d'après-guerre, lorsque les intellectuels estiment qu'il est de leur responsabilité historique de se faire les porte-voix des "invisibles", de leurs besoins, de leurs attentes, auprès des princes qui nous gouvernent. C'est vrai, cette tendance néoréaliste de la littérature est strictement dépendante du baromètre de l'économie... L'époque actuelle est à l'image d'une Grande dépression post 1973, comme celle d'après le jeudi noir... merci les photographes Walker Evans et Dorothea Lange qui sont les témoins oculaires de cette époque... "l'Extension du domaine de la lutte" de M. Houellebecq, étant le père spirituel de cette littérature... Bien amicalement, Nicolas Grenier
    4
    celine garrapon
    Jeudi 14 Décembre 2006 à 18:48
    grand merci
    je suis une ancienne élève du lycée rené cassin de gonesse moi aussi et je voudrais vraiment vous remercier pour ce que vous faites. Ca fait plaisir de voir que des jeunes comme vous deviennent ce qu'ils sont.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :