• Rioufol sévit encore !

    Un extrait du bloc-note d'Ivan Rioufol (Le Figaro) du 24/10. Ce n'est certes pas la première fois que Rioufol s'en prend aux "sociétés ouvertes" pour mieux sacraliser les sociétés fermées, mais sa référence au bouquin d'Alain Laurent et la citation qu'il met en exergue sont proprement énormes. Considérons donc, avec Rioufol, qu' "une société ouverte doit demeurer pour une part fermée à ce qui menace de l'affaiblir". CQFD !!!!

     L'avenir des sociétés ouvertes
    En tout cas, la force des réalités, aggravées par le ralentissement économique qui s'installe, ne pourra taire longtemps les nécessaires réflexions sur les sociétés ouvertes que sont aussi les démocraties européennes. En France, plus de trente ans d'immigration extra-européenne ont apporté des bouleversements économiques, culturels, sociaux qui contribuent à rendre le pays plus fragile, en dépit des dénégations officielles et des désinformations. Comme l'écrit Alain Laurent (La société ouverte et ses nouveaux ennemis, Les Belles Lettres) : "Une société ouverte doit demeurer pour une part fermée à ce qui menace de l'affaiblir." N'est-ce pas ce que vient de décider la Grande-Bretagne du travailliste Gordon Brown, qui entend restreindre sa politique d'immigration après avoir, en mars, instauré la "double peine" pour les étrangers délinquants ? "Si les gens sont licenciés, la question de l'immigration devient extrêmement épineuse", explique le secrétaire d'état à l'Immigration, Phil Woolas. Le gouvernement français est loin de parler si dru. Il va devoir s'y résoudre.

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :