• Youpi, on a un préfet noir !!

     

    Dans le bruit et la fureur médiatiques, au rythme des coups de clairon du gouvernement, Pierre N'Gahane a été nommé préfet des Alpes de Hautes Provence hier en conseil des ministres, devenant ainsi, selon les mots de toute la presse, le « premier préfet noir de France » !

    Et même si d'autres préfets ont été noirs, car antillais, ce que l'on retient, c'est le symbole : Pierre N'Gahane n'est pas antillais, il est d'origine africaine. Il est donc noir, noir au sens où on l'entend traditionnellement, vous me suivez...

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>Ce matin, tous les quotidiens consacrent donc au moins un article à cet événement  formidable qui, quoiqu'on en dise, fait bien écho à la victoire de Barack Obama aux Etats-Unis. Le ministère de l'Intérieur et l'intéressé s'en défendent ? Soit. M. N'Gahane a été professeur de droit et, déjà, préfet à l'égalité des chances avant cela ? Et alors ? Ce qu'il faut retenir, bien sûr, forcément, c'est qu'il s'agit, comme on l'a dit, et tant pis si ça n'est pas vrai, du premier préfet noir de France et que, à l'instar d'Aissa Dermouche qui fut le premier préfet « beur » de France, ou de Rachida Dati qui est la première « beurette » garde des Sceaux, il s'agit d'une véritable révolution impulsée par Nicolas Sarkozy en faveur de la « diversité ».<o:p> </o:p>

    Wouahhhhouuuu... !!!!!!!!!!!!!!!

    Depuis 2007, deux membres du gouvernement nommés + 1 préfet nommé = la « diversité », comme on dit, enfin assumée au plus haut niveau, les élites aux couleurs de la France, etc. Rachida Dati, hier : « une politique volontariste d'intégrer une population qui au départ de la vie a plus de difficultés, c'est d'aider beaucoup plus ceux qui ont beaucoup moins au départ. » Dans ce contexte, dès lors que ce préfet a été nommé, et puis qu'il y a Rama Yade et Rachida Dati, qui pourra dire qu'il y a encore de la discrimination ? Grâce au préfet noir, on pourra sonner l'hallali de la France monocolore, blanche, réfractaire au métissage. Peut-être même – et je vous assure que certains ne sont pas loin de le dire – que l'on pourra parler de l'avènement d'une société post-raciale !

    Rachida Dati, inénarrable, toujours hier en sortant du conseil des ministres : « Regardez son gouvernement (elle parle bien sûr de Sarkozy), je crois qu'on semble l'oublier. Peut-être qu'Obama s'est inspiré du gouvernement français ». Sans commentaire.

    Plus sérieusement, pourquoi la nomination de ce préfet fait-elle tant de bruit ?

    D'abord parce qu'ainsi l'ont voulu les architectes de la com' présidentielle, à l'heure où la planète ne jure que par Obama et où notre pays se prend en plein dans la figure l'effet-boomerang d'une victoire qui marque aussi son colossal retard dans l'appréhension et la digestion du multiculturalisme.

    <o:p></o:p>

    Ensuite parce que la circularité de l'information est une spirale à laquelle aucun média ne peut échapper.

    <o:p></o:p>

    Mais aussi, et plus profondément, parce que notre pays, sans ces coups de pouce du prince que sont les nominations discrétionnaires, ne parviendrait pas à faire émerger de telles personnalités. Parce que notre pays, si on ne les nommait pas, serait toujours dirigé par une caste blanche, vieille et endogame. Parce qu'il y a une terrible hystérésis dans notre système social qui tend systématiquement à favoriser les mêmes au détriment des mêmes. Bref, parce que l'égalité des chances est un mythe et non une réalité.

    Les médias se surprennent et les politiques se réjouissent d'un micro-événement en soi absolument insignifiant : la nomination d'un haut fonctionnaire de l'Etat. D'un seul haut fonctionnaire de l'Etat... Tout cela parce qu'il est noir et que sa couleur de peau résonne comme un coup de tonnerre dans le landerneau des élites.

    Que de chemin encore à parcourir ! La société post-raciale est bien loin de nous.


  • Commentaires

    1
    Frank
    Vendredi 14 Novembre 2008 à 11:44
    préfet noir
    merci pour cet article interessant. Je trouve quand meme que c'est une bonne nouvelle qu'il y ait un prfet noir en france, ca annonce que la societe francaise est en train de changer dans le bon sens du terme. votre blog est tres bien ; continuez !
    2
    Samedi 15 Novembre 2008 à 19:34
    préfet noir et voyageur noir dans le métro : pas le même traitement !
    on est en effet encore loin de l'égalité des chances, et de l'égalité dans les mentalités... Regarde sur quoi je tombe en même temps que sur ton blog : http://www.blogg.org/blog-41571-billet-921759.html
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :